Nos experts vous répondent au 02 99 606 706
Sélectionner une page

[Nutrition] La dépense alimentaire : un investissement dans des futurs produits

14 04 2021Eilyps, Nutrition, Performances

L’IPAMPA est l’indice des prix d’achat des moyens de production agricole.

Il couvre l’ensemble des productions agricoles et suit l’évolution des prix des biens et services utilisés par les exploitants dans leur activité agricole.

Depuis le 4e trimestre 2020, deux courbes de cet indice ont eu une tendance très haussière : les aliments céréales ; sous-produits et les tourteaux.

Comment s’adapter face à cette hausse ?

Malgré la hausse des tourteaux, le maintien de la production doit être l’objectif N°1

L’efficacité économique de la période passe par un maintien de la recette laitière individuelle et donc par la production. En effet, une diminution d’1/2 kg de correcteur azoté par vache et par jour, pourrait permettre une dépense alimentaire moins importante : -0,09 €/VL /Jr. Mais, elle engendrera une chute des performances individuelles, soit environ 1 L de lait par jour. Cette baisse de production pénalisera la recette laitière de 0,39 €/VL/Jour et engendrera une perte sur la MCA de 0,3 €/VL/Jour. Malgré une meilleure MCA €/1 000 L (+2 €), c’est 11 500 L qui ne seront pas commercialisés. Pour l’exploitation moyenne Eilyps en Prim Holstein composée de 77 vaches laitières, ce manque à gagner, pour une période hivernale de 5 mois, correspond à 3 500 €.

 

 

GTE Breeder 2020 Projection 2021 : + 100 €/T de correcteur azoté
Groupe Prim Holstein : 1 385 élevages Maintien des quantités distribuées Diminution de 0,5 kg/VL
Lait vendu/VL (vaches traites + taries) 22,1 L/vache traite 22,1 L/vache traite 21,1 L/vache traite
Recette laitière (€/VL/Jr) 7,82 €/VL/Jr 7,82 €/VL/Jr 7,43 €/VL/Jr
Coût alimentaire (€/VL/Jr) 2,12 €/VL/Jr 2,39 €/VL/Jr 2,30 €/VL/Jr
MCA (€/VL/Jr) 5,70 €/VL/Jr 5,43 €/VL/Jr 5,13 €/VL/Jr
MCA (€/1 000 L) 258 €/1 000 L 246 €/1 000 L 248 €/1 000 L

Face à une baisse de la MCA, des alternatives technico-économiques existent

La MCA est l’indicateur qui permet de traduire l’efficacité économique de la période actuelle. Elle permet de pouvoir s’ajuster au contexte conjoncturel et notamment à la hausse des matières premières.

Depuis le 3e trimestre 2020, l’augmentation du prix des correcteurs azotés influence à la hausse les coûts alimentaires quotidiens. Sur la dernière année civile, le groupe Prim Holstein qui est composé de 1 385 élevages, avait une dépense alimentaire quotidienne de 2,12 €/VL/Jour. En projetant la même conduite technique et le même prix du lait, une hausse de 100 €/T  de tourteau va générer une augmentation de 0,27 €/VL/Jour. Dans cette projection, la MCA passe de 5,7 € à 5,43 €/VL/Jour.

Si le producteur de lait ne peut maitriser les éléments conjoncturels, il a en revanche la main sur d’autres alternatives technico-économiques. En effet, un différentiel de 0,27 €/VL/Jour sur la MCA pour le groupe Prim Holstein de la GTE Breeder est compensable par l’activation de plusieurs leviers techniques améliorateurs de revenu :

  • Amélioration de l’âge au vêlage de 1,4 mois
  • Diminution du nombre de génisses élevées de 4%
  • Une augmentation de 35% de croisement industriel
  • Diminution du nombre de primipares dans le troupeau de 3,5%
Arnaud Frin

Chef marché GTE - Consultant Economie Système - Visiolys, Eilyps

Contact :

Arnaud Frin 06 75 76 66 58

arnaud.frin@eilyps.fr

Chef marché GTE – consultant Economie Système – Visiolys

Suivez-nous sur :

Share This